CONCLUSION

Suite à tout les activités de contrôle et de test exécutés sur l'année 2002, il est possible de tirer les conclusions suivantes: 

  1. Avant tout, pour la culture irriguée avec goutte à goutte, il n'y a pas eu accroissement productif ni par la quantité ni par la qulité.
  2. L'année agricole 2002 bizarre pour le climat; d'abord sec puis extrêmement pluvieux à mis en doute l'utilité des installations goutte à goutte. 
  3. Au printemps,dans les phases de germination ou dans l'aide de culture à peine transplantées l'installation d'un goutte à goutte s'est révélée complétement inadéguate pour l'énorme gaspillage d'eau, et sur de nombreuse exploitations, l'intervention avec enrouleur a été nécessaire pour arroser les parcelles pourvues d'installations goutte à goutte
  4. Au mois de Juin, caractérisé par une grande chaleur torride, les installations goutte à goutte ce sont démontrées insuffisantes pour garantir une suffisante humidité du sol avec un stress hydrique conséquent des cultures bien que partiel et même dans cette situation, les agricultures sont intervenus en arrosant avec l'enrouleur (sutout sur la tomate).
  5. Dans la deuxiéme moitié de Juillet, la saison a été caractérisé par de fréquentes et abondantes precipitations qui ont rendu inutiles les installations goutte à goutte et ont rendu vains les programmes de fertilisation par l'irrigation. Les agriculteurs qui ont de toute façon utilisé les installations sur cette même période, puisque l'arrosage s'ajoute aux précipitations, ont provoqué sur leurs cultures, une mauvaise situation phytosanitaire par la multiplicantion des maladies fongibles. 

En conclusion, les exploitants qui ont acheté une installation goutte à goutte pour l'année 2002, n'ont pu amortir leurs installations.

IRRIMEC s.r.l.

Via Torino, 3 - Zona Industriale - 29010 Calendasco (PC)

P.IVA n. 12551910156
Tel. 0523.760441 - Fax 0523.760444 |